alàbre . s.m. Erable commun , peu estimé pour le chauffage.
L'alàbre es en mari bouésc , a leissà soun pàire murir oou las doou fuéc :
l'érable champêtre est un mauvais bois de chauffage , il a laissé mourir son père au raz du foyer .
( A Seyne , on appelle ce bois jalàbre)
Acer communis.