Couarpatoùns

s.m.p

Colin-Maillard
On joue les pieds attachés,ce qui oblige à sautiller comme de petits corbeaux.
Celui qui a les yeux bandés a les pieds libres.
S'il se dirige vers un obstacle,on lui crie :
bàrra de fuéc au lieu de pot au noir comme en français