Parabole de l'enfant prodigue,
dialecte de Barcelonnette
Un homé avie dous enfans,


lou pu jouvé disé à soun païré :


païré douna mé cé quémi reven de vouestré ben.




et lou païré lour partagé cé qu'avié.


Paou dé jours après,
lou pu jouvé das dous enfans,

après aver rejoùnch tout ço qué avié,
s'en anné fouere péis



é léi mangé tou cau qu'avié en

fazen toute sorte dé désbaouche.



quan agué tout accaba,arribé una grand famine din
aquéou paÿs et s'attrapé à las arnéques (arnesc),